16 avr. 2018, 12:21
Code d'info: 82887643
0 Persons
La réformation de l'accord sur le nucléaire est une spéculation

Téhéran, 16 avril, IRNA- Pour le ministère iranien des Affaires étrangères, les rumeurs sur la réformation de l'accord sur le nucléaire, n'est qu'une supposition.

En réponse à certaines infos publiés sur le succès présumé d'une réunion entre les pays européens et les Etats-Unis, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Qasemi a déclaré qu'il n'avait pas d'informations sur cette réunion.

Selon lui, l'accord sur le nucléaire, signé en 2015 et connu officiellement sous le nom du Plan d'action global commun (PAGC) est une question lié à l'Iran et aux pays du G5+1 qui sont les parties concernés de cet accord.

Selon Quasemi les informations sur l'éventuelle réformation du PAGC publiés par certains médias, sont sans fondement.

Concernant à l'agression américano-franco-britannique contre la Syrie, le diplomate iranien a la qualifié comme une action agression et feux, qui est allé à l'encontre des normes et des conventions internationales.

Selon le porte-parole, la situation anormale du monde n'est que la conséquence des erreurs stratégiques des Etats-Unis ces dernières décennies, qui a abouti à l'instabilité dont la région souffre.

Les Etats-Unis, avec leurs alliés, le Royaume-Uni et la France, ont ciblé la capitale syrienne de Damas samedi matin. L'attaque américaine contre une base militaire à Homs, dans l'ouest de la Syrie, a blessé trois civils, selon l'agence de presse arabe syrienne (SANA).

L'attaque illégale contre la Syrie a été condamnée par la plupart des gouvernements du monde entier, l'Iran et la Russie en tête.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**