18 avr. 2018, 10:10
Code d'info: 82889772
0 Persons
Envoyé espagnol: Madrid soutient le PAGC

Kish, 18 avril, IRNA - L'ambassadeur d'Espagne en Iran, Eduardo López Busquets, a déclaré que Madrid devait soutenir pleinement les engagements de la République islamique d'Iran en ce qui concerne la bonne mise en œuvre du Plan d'action global commun.

Sur la base des rapports publiés par l'AIEA, l'Iran est resté attaché à ses promesses en ce qui concerne le PAGC, a-t-il dit.

Madrid estime que l'Iran a prouvé ses engagements envers le PAGC, a déclaré l'ambassadeur espagnol, ajoutant que pour la même raison «nous essayons de poursuivre les relations bilatérales».

Le ministre espagnol des Affaires étrangères lors de sa récente visite officielle en Iran s'est entretenu avec son homologue iranien sur l'expansion des relations et de la coopération entre les deux pays, a déclaré M. Busquets.

Le PAGC est l'un des accords politiques les plus remarquables des dix dernières années dans le monde, a-t-il déclaré.

L'Union européenne et l'Espagne en particulier, croient en l'engagement de l'Iran à la mise en œuvre du PAGC, a déclaré l'ambassadeur d'Espagne.

Lors de sa visite d'une journée sur l'île de Kish, Busquets a décrit l'île comme une région importante en termes de tourisme grâce à ses capacités inestimables.

L'île de Kish jouit d'un potentiel énorme en termes de tourisme et d'opportunités d'investissement, a-t-il dit.

La jetée et un aéroport international ont créé des terrains propices aux développements économiques et aux opportunités d'investissement, a déclaré M. Busquets.

Il y a beaucoup d'entreprises espagnoles qui envisagent de faire des investissements dans la zone de libre-échange de Kish, a-t-il ajouté, ajoutant que de nombreux investisseurs espagnols ont appelé l'ambassade à exprimer sa volonté de faire des investissements dans l'île.

Il a exprimé l'espoir d'être témoin de l'expansion des relations bilatérales et de la coopération mutuelle entre les deux pays.

Madrid doit évaluer le vol Barcelone à Téhéran dûment lancé et en cas de justification, nous pouvons établir des vols directs vers d'autres destinations touristiques telles qu'Isfahan et Shiraz, a indiqué l'ambassadeur.

En tant qu'ambassadeur de l'Espagne à Téhéran, «je ferai de mon mieux pour persuader les touristes espagnols de visiter les attractions touristiques de l'île de Kish», a déclaré Busquets.

Quelque 1 700 000 touristes nationaux et étrangers visitent l'île de Kish chaque année.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**