Les capacités industrielles de l'Iran sont inconnues en Afrique

Arak, 23 avril, IRNA - L'ambassadeur du Bénin en Iran, Naim Akibo, a déclaré dimanche que les capacités industrielles, agricoles et économiques de l'Iran étaient inconnues en Afrique et qu'elles devraient être utilisées pour renforcer la coopération mutuelle.

Il a fait ces remarques lors de sa visite de deux jours dans la province de Markazi.

Akibo a déclaré que les progrès de l'Iran au cours des années précédentes étaient remarquables, mais les Africains ont peu de connaissances sur les capacités de l'Iran.

L'ambassadeur a indiqué que les pays africains ont des échanges commerciaux principalement avec les Emirats Arabes Unis, la Chine et la Corée du Sud. L'Iran en introduisant ses capacités peut trouver un marché approprié sur le continent.

Il a dit que le but de sa visite à Markazi était d'observer les capacités industrielles, agricoles et les serres de la province, parce que le Bénin a besoin de partenaires investisseurs dans ces sections, donc la province de Markazi peut jouer un rôle.

Le vice-gouverneur général pour la coordination aux affaires économiques et au développement des ressources, Saeed Farrokhi a déclaré lors de la réunion que les échanges commerciaux avec différents états africains sont parmi les principaux objectifs de la 12ème politique gouvernementale.

Il a ajouté que la province produisait des cultures agricoles plus de deux fois supérieures à ses propres besoins.

Farrokhi a déclaré que la situation idéale pour l'investissement a amené de nombreuses équipes commerciales de différentes régions du monde à visiter la province et que beaucoup d'entre elles construisaient des usines avec des plans de coentreprise.

L'ambassadeur doit rencontrer les militants économiques provinciaux, le gouverneur général, visiter la société Aluminium, le village des fleurs dans la ville de Mahallat et la caverne de Nakhgir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench