23 avr. 2018, 15:45
Code d'info: 82894927
0 Persons
Zarif exhorte Washington à se conformer au PAGC

Téhéran, 23 avril, IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a appelé les Etats-Unis à se conformer à l'accord nucléaire iranien.

« Le seul scénario auquel nous pouvons faire face est que les Européens s'adressent à l'administration Trump pour commencer, une fois pour toutes, à se conformer à l'accord», a déclaré M. Zarif dans une interview au journal américain «New Yorker».

« Les Etats-Unis ont non seulement échoué à mettre en œuvre leurs engagements, mais ils en demandent même davantage», a-t-il déclaré.

« C'est un message très dangereux à envoyer au peuple iranien, mais aussi aux peuples du monde, que vous ne devriez jamais conclure un accord avec les Etats-Unis, car, en fin de compte, le principe de fonctionnement des États-Unis est «ce qui est à moi est à moi, ce qui est à vous est négociable», a-t-il ajouté.

« Il est important que l'Iran bénéficie des avantages de l'accord», a-t-il déclaré.

« L’Amérique n'aurait jamais dû craindre que l'Iran produise une bombe nucléaire», a déclaré Zarif.

« L'Iran exploite un mécanisme de règlement des différends dans l'accord, qui permet à toute partie de déposer une plainte officielle auprès d'une commission établie pour juger les violations. L'Iran a déposé onze plaintes - à Federica Mogherini, le chef de la politique étrangère de l’EU, qui dirige la commission - citant des violations des Etats-Unis sur trois chefs d'accusation différents», a déclaré M. Zarif cité par New York.

« Mais nous poursuivrons vigoureusement notre enrichissement nucléaire», a déclaré M. Zarif.

«Nous ne le cautionnons pas, et nous ne pensons pas que ce soit utile, fructueux ou propice à une meilleure mise en œuvre de l’accord et ils savent que c'est notre position», a-t-il ajouté.

« Les Etats-Unis ont non seulement échoué à mettre en œuvre leurs engagements, mais ils en demandent même davantage», a-t-il ajouté.

«La diplomatie ne meurt jamais», a déclaré le ministre iranien de la Défense, «mais cela ne signifie pas qu'il n'y ait qu'une seule voie pour la diplomatie».

«Ce ne sera pas très agréable pour les Etats-Unis. Ce que je peux dire c’est que c'est un consensus », a t-il réitéré.

Zarif est à New York pour assister à la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies (UNGA) sur le maintien de la paix. L'événement se tiendra du 24 au 25 avril à l'Assemblée générale des Nations Unies.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench