La Chine, la Russie et l’Afrique du Sud, de nouveaux marchés pour les tapis iraniens

Téhéran, 24 avril, IRNA- Le tapis iranien fait à la main a conquis de nouveaux marchés en Chine, en Russie, en Afrique du Sud et dans certains pays en Amérique latine, en plus de ses marchés traditionnels dans divers pays dont la France, a déclaré le chef du centre national du tapis iranien.

Hamid Kargar dans une interview exclusive avec l’IRNA a déclaré que le tapis iranien fait à la main a généralement 2 marchés: traditionnels et nouveaux.

L'Allemagne, l'Italie, la France, la Suisse, les États-Unis, les Émirats arabes unis, le Koweït, le Qatar, le Liban et le Japon sont inclus dans la liste des marchés traditionnels iraniens du tapis.

La Chine, qui est considérée comme l'un des principaux nouveaux marchés pour le tapis iranien, était notre rival dans la production de tapis faits à la main, a-t-il noté.

Selon lui, la Chine se classe au 17ème rang des pays acheteurs du tapis iranien au cours des 10 derniers mois.

L'exportation de tapis artisanal iranien a augmenté de 23% au cours de l'année iranienne (du 20 mars 2016 au 20 mars 2017) par rapport à l'année dernière, a-t-il dit.

L'Iran est considéré comme le plus grand producteur de tapis. Il tisse les trois quarts du nombre total de tissus molletonnés dans le monde. Chaque année dans le pays environ 3 millions de mètres carrés de tapis sont créés. Parmi ceux-ci, 65% sont exportés vers 80 pays à travers le monde.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**