Président Rohani:La sortie du PAGC coûtera cher aux Etats-Unis

Tabriz, 24 avril, IRNA - Le président Hassan Rohani a déclaré mardi que si les Etats-Unis sortaient du PAGC, il en paierait un lourd tribut dans le monde.

S'adressant aux responsables locaux à Tabriz, il a déclaré que les Etats-Unis et d'autres sont libres de prendre une décision pour le pays mais que le peuple iranien résistera aux ennemis car ils ont déjà protégé l'intégrité territoriale de l'Iran malgré tous les hauts et les bas. La nation iranienne est déterminée à tirer parti de ses expériences inestimables acquises au cours des 40 dernières années, a-t-il déclaré.

Depuis des mois,le président américain a décidé de rompre ses engagements au PAGC, mais l'Iran a signé l'accord et pris des engagements en fonction de ses intérêts nationaux, a déclaré le président.

La politique étrangère est basée sur le paiement d'un prix et si le prix est bas, la politique étrangère est couronnée de succès et si le prix est élevé, la politique étrangère est un échec, a dit Rohani.

Aujourd'hui, si les Etats-Unis s'engagent à mettre au fin au PAGC, cela leur coûtera très cher alors que l'Iran paiera un prix faible, a-t-il dit.

Cela fait près de 15 mois que les Etats-Unis affirment que le PAGC leur a été préjudiciable et qu'ils sont donc déterminés à le quitter, mais ils savent qu'un tel acte leur coûtera très cher, a déclaré le président Rohani.

Tous les pays du monde sauf deux veulent que le PAGC soit préservé et ont annoncé que le retrait des Etats-Unis serait une grave erreur et une grande victoire pour la nation iranienne, a-t-il dit.

Trump, comme il le prétend, est un expert en matière et pille la richesse des pays de la région sous prétexte que l'Iran est un pays dangereux, a dit Rohani.

L'Iran a réussi à neutraliser les tentatives de propagation de l'iranophobie en ce qui concerne les questions liées au nucléaire et cela est considéré comme une victoire pour le pays, a déclaré Rohani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench