Tout nouvel accord sur l'avenir du programme nucléaire iranien est invalide

Sochi, 25 avril, IRNA- Tout accord conclu entre l'Europe et les États-Unis sur l'avenir du programme nucléaire iranien après la fin des limitations, énoncées dans le PAGC, n'ont aucun crédit ou valeur pour l'Iran, a déclaré mercredi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranienne.

Leurs rêves contre l'Iran ne seront jamais réalisés, a assuré l'amiral Shamkhani lors de son discours à la 9ème session de la réunion des autorités sécuritaires à Sotchi.

La renégociation sur le temps des résiliations des limitations équivaut à la mort de l'accord car l'annulation des limitations et la normalisation de la procédure nucléaire de l'Iran est une partie importante des engagements pris envers l'Iran dans l'accord international, a-t-il expliqué.

Il a ajouté que le PAGC est un exemple par excellence de la résolution de problèmes par le biais de négociations et de pourparlers pour mettre fin à une crise.

Ce qui est plus important que de parvenir à un accord, c'est de rester engagé pour maintenir son authenticité », a déclaré Shamkhani.

Malheureusement, nous sommes aujourd'hui confrontés à une administration qui se moque non seulement des engagements de l'administration américaine précédente, mais également qui piétine les traités bilatéraux et internationaux de son pays avec le monde, a-t-il ajouté.

La politique définie par les Etats-Unis au Moyen-Orient est de créer l'insécurité et l'instabilité afin d'étendre leur présence et leurs bases militaires, vendre plus d'armes et interférer dans la région, a déclaré le secrétaire d'Etat Ali Shamkhani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**