L'Iran appelle à une stratégie commune pour contrer les mesures hostiles américaines

Sotchi, 26 avril, IRNA- Un haut responsable iranien de la sécurité a appelé jeudi à l'adoption d'une stratégie commune par l'Iran, la Chine et la Russie pour contrer les mesures américaines visant à blesser les trois pays.

Téhéran, Moscou et Pékin devraient adopter une stratégie commune pour faire face à de telles mesures, les trois étant désormais sur la liste des menaces de la sécurité nationale des États-Unis, a déclaré Ali Shamkhani, lors d'une réunion tenue à Sotchi avec le ministre chinois de la sécurité publique.

Lors de la réunion, Shamkhani a évoqué la détermination des deux pays à améliorer des coopérations mutuelles au plus haut niveau, en soulignant l'importance d'éliminer les problèmes bancaires existants.

Sur la question du terrorisme, il a déclaré que ce phénomène menaçant la paix et la sécurité internationales a perdu ses places en Irak et en Syrie.

Les Etats-Unis et leurs alliés dans l'Ouest et la région sous prétexte d'attaques présumées d'armes chimiques par le gouvernement syrien à Douma tentent d'avoir une présence militaire dans le pays pour défendre les terroristes Takfiri en Syrie, a-t-il souligné.

Il y a environ deux semaines, les États-Unis et leurs alliés français et britanniques ont bombardé la Syrie, affirmant sans le moindre fondement que le gouvernement syrien avait utilisé des armes chimiques à Douma.

Au sujet de la réinstallation des groupes terroristes en Afghanistan, le responsable de la sécurité iranienne a déclaré que les pays pro-terroristes étaient maintenant occupés à transférer les restes de terroristes en Afghanistan et que cela mettrait gravement en danger les frontières russes, chinoises et iraniennes.

Une coopération étroite entre l'Iran, la Chine, la Russie, le Pakistan et l'Afghanistan est nécessaire pour empêcher la propagation du terrorisme dans la région, a-t-il déclaré.

Shamkhani est à Sotchi pour une conférence de sécurité de deux jours avec la participation de représentants de 110 pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**