Le Guide suprême de l'Iran exhorte les musulmans à s'opposer aux Etats-Unis

Téhéran, 26 avril, IRNA - Le Guide suprême de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a appelé les musulmans à s'opposer fermement aux Etats-Unis.

Le Guide suprême a fait ces remarques lors d'une réunion jeudi avec les récitateurs et les mémorisateurs du Saint Coran.

«Les musulmans devraient s'opposer fermement aux intimidations des Etats-Unis et d'autres puissances dominantes. S'ils n'observent pas cela, ils seront humiliés », a-t-il dit.

«Que le président américain déclare sans vergogne, sans les Etats-Unis, les chefs de certains Etats arabes ne peuvent pas se maintenir même pendant une semaine, est une humiliation pour les musulmans», a-t-il noté.

«La question du Coran est une question perpétuelle du monde de l'Islam et de la Oumma islamique. Si la nation islamique se détourne du Coran sans en tirer profit, elle subira les conséquences, comme ce fût déjà le cas.»

«Aujourd'hui, il y a une guerre interne dans notre région islamique, car des gouvernements imprudents et réactionnaires de certains pays sont entrés dans des guerres contre d'autres pays.»

Ailleurs dans son discours, le Guide suprême a évoqué les crimes saoudiens au Yémen, en disant: «Regardez la calamité des Yéménites! Leurs célébrations de mariage se transforment en cérémonies de deuil: les gens sont bombardés dans les rues, dans les bazars et les mosquées; en Afghanistan, au Pakistan et en Syrie, la brutalité est révélée différemment.»

L'Arabie saoudite et ses alliés régionaux ont attaqué le Yémen en mars 2015 pour ramener au pouvoir le président déchu du Yémen Abdrabbuh Mansour Hadi. Des milliers de Yéménites ont été tués dans les attaques de la coalition saoudo-américaine et plus de 2 000 sont morts en raison d'une épidémie de choléra.

Les Saoudiens, dans leur dernier crime de guerre au Yémen, ont bombardé une fête de mariage à Hajjah et ont tué des douzaines de civils innocents, y compris des enfants.

«C'est parce que nous avons oublié d'apprécier l'amitié entre les croyants; nous n'agissons pas selon le Coran. Si nous le faisons, nous gagnerons la dignité. C'est la voie du bonheur des musulmans», a déclaré le Guide suprême.

«L'amitié avec les incroyants apporte la misère aux musulmans, comme l'amitié que certains Etats musulmans entretiennent avec le régime sioniste, échangeant des paroles aimables et établissant des relations économiques ou politiques», a-t-il ajouté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench