Un responsable iranien appelle à plus de coopérations sécuritaires entre Téhéran et Islamabad

Sotchi, 26 avril, RNA- Un haut responsable iranien de la sécurité a appelé jeudi pour une nouvelle coopération sécuritaire entre Téhéran et Islamabad afin de mettre un terme aux activités régionales des terroristes affiliés à certaines agences de renseignement.

«Nous ne devrions laisser aucun pays tiers laisser un impact négatif sur nos relations bilatérales amicales», a déclaré Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranienne, lors d'une réunion à Sotchi avec Nasser Khan Janjua, conseiller du Premier ministre du Pakistan.

Shamkhani a appelé à exploiter les opportunités économiques communes, en particulier dans le port iranien de Chabahar et le port pakistanais de Gwadar.

Il a déclaré que l'Iran et le Pakistan avaient des responsabilités importantes dans l'avenir de la Oummah islamique.

Décrivant comme «une mesure illégale» la décision prise en décembre 2017 par le président américain Donald Trump de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al Qods, le responsable iranien a déclaré que Téhéran et Islamabad devaient remplir leurs devoirs religieux en défendant la cause des Palestiniens opprimés.

Il a également appelé les pays musulmans à s'opposer au massacre des civils yéménites par l'Arabie saoudite.

A propos de la crise au Yémen, Shamkhani a déclaré que les négociations inter-yéménites sont le seul moyen de mettre fin à la guerre et aux conflits et d'établir la stabilité et la sécurité.

L'Arabie saoudite, avec l'aide de neuf autres pays arabes, sauf Oman, mène des attaques massives contre le Yémen depuis le 26 mars 2015 pour ramener au pouvoir le président yéménite déchu Abdourbuh Mansour Hadi et empêcher les forces révolutionnaires yéménites de prendre le pouvoir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**