L'Iran s'intéresse à l'accès aux normes bancaires

Téhéran, 29 avril, IRNA - Le vice-ministre des Affaires étrangères pour les affaires économiques, Gholam Reza Ansari, a déclaré samedi qu'en raison de l'écart existant entre les normes bancaires en Iran et dans le monde, Téhéran prévoyait de combler cette lacune.

Ansari a fait ces remarques lors de la sixième conférence Iran-Europe sur le commerce bancaire à Téhéran.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que le ministère des Affaires étrangères est responsable de la diplomatie économique et qu'il doit coordonner les politiques et suivre les programmes prévus dans l'arène étrangère.

Ansari a attiré l'attention sur le Plan d'Action Complet Conjoint (PAGC) et a déclaré: «Malgré le non-engagement des Etats-Unis, l'Iran reste attaché à ses obligations».

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré qu'en raison de la déconnexion des relations bancaires lors des sanctions imposées, un écart entre l'Iran et les normes mondiales a été créé, ajoutant: «Maintenant, nous essayons de combler le vide».

Il a déclaré que les normes sont en train de promouvoir rapidement en Iran, ajoutant que «les Etats européens pourraient jouer un rôle plus important dans le progrès de l'Iran grâce à leurs soutiens et à la création de structures bancaires indépendantes».

La 6ème conférence bancaire-commerciale de l'Iran et de l'Europe a débuté ici les 28 et 29 avril 2018 à l'hôtel Téhéran Espinas Palace.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench