30 avr. 2018, 09:03
Code d'info: 82901432
0 Persons
Londres, Paris et Berlin insistent sur la préservation du PAGC

Londres, 30 avril, IRNA - Dans une conversation téléphonique avec la chancelière allemande et le président français, le Premier ministre britannique Theresa May a mis l'accent sur l'importance de préserver l'accord sur le nucléaire iranien.

Lors de leurs rencontres avec le président américain Donald Trump, le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel on déjà souligné l'importance de maintenir l'accord avec l'Iran.

L'administration américaine a fait beaucoup au cours de l'année dernière pour tuer l'accord nucléaire iranien, signé en 2015 et connu officiellement sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC).

Trump devrait annoncer le 12 mai sa décision concernant à la suspension des sanctions contre l'Iran et la poursuite de la mise en œuvre du PAGC.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déjà confirmé dix fois l'engagement de l'Iran dans le cadre de l'accord historique de juillet 2015.

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, a déclaré mardi que le retrait du TNP était prévu et que la République islamique d'Iran se retirerait du traité si l'autre partie renonçait à l'accord nucléaire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**