La fin immédiate de la crise syrienne est la priorité de la politique régionale iranienne

Téhéran, 2 septembre, IRNA - L’assistant principal du ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Jaberi Ansari, a déclaré samedi que mettre immédiatement fin à la crise syrienne était une priorité de la politique régionale iranienne.

Samedi dernier, lors d’une rencontre avec l’envoyé spécial britannique pour la Syrie, Martin Longden, à Téhéran, il a ajouté que les problèmes humanitaires durant la crise syrienne avaient toujours été au centre de l’attention de l’Iran, la politique de l’Iran étant totalement transparente et claire.

«L’Iran, qui est l’une des plus grandes victimes des armes chimiques, s’oppose sérieusement à l’utilisation de telles armes dans tout conflit», a-t-il déclaré, soulignant qu’il s’agit également d’utiliser cette question pour atteindre ses objectifs politiques.

Commentant les efforts en cours dans le cadre du processus d'Astana pour régler la crise syrienne, Ansari a souligné que l'Iran a toujours été après les pourparlers syro-syriens et a renforcé la confiance entre le gouvernement et l'opposition syrienne.

L’Iran est prêt à coopérer avec les pays européens et la Grande-Bretagne pour aider à mettre fin immédiatement aux crises en Syrie et au Yémen, a-t-il ajouté.

Longden, pour sa part, s’est dit préoccupé par la situation d’Idlib et l’utilisation future et éventuelle des armes chimiques dans la région.

Il a également salué la coopération entre l’Iran et la Grande-Bretagne sur la crise syrienne et a déclaré que son pays était prêt à aider à mettre fin à la crise syrienne et à rétablir la stabilité dans la région.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench