3 sept. 2018 à 12:03
Code d'info: 83021126
0 Persons
Le chef de l'OANA appelle à une académie des médias

Téhéran, 3 septembre, IRNA - Une académie pédagogique est nécessaire à l’Organisation des agences de presse Asie-Pacifique (OANA) pour doter les membres des dernières innovations et connaissances techniques face aux nouveaux défis, a déclaré lundi le chef de l’alliance des médias.

Aslan Aslanov, président en exercice de l'alliance avec les médias, a appelé à l'organisation de forums et d'ateliers éducatifs en marge des réunions de l'OANA, en coopération avec des membres n'appartenant pas à l'OANA.

«Nous devons être pleinement équipés de connaissances techniques et d’innovation face aux nouveaux défis», a-t-il déclaré lors de la séance d’ouverture de la 43ème réunion du Conseil exécutif de l’OANA à Téhéran.

«Nous pensons qu'une telle initiative peut aider tous les membres à bénéficier des activités de l'organisation», a-t-il déclaré, suggérant qu'une partie du budget de l'OANA puisse être affectée à la mise en œuvre de l'initiative.

Aslanov, qui est également à la tête de l’agence de presse azerbaïdjanaise Azertac, a suggéré de constituer un groupe de travail ou un comité composé des membres du conseil d’administration pour allouer les fonds.

Aslanov a également suggéré de créer un secrétariat permanent pour l’OANA dans le but d’améliorer l’organisation des événements et de diffuser plus efficacement les informations sur les changements possibles dans l’OANA.

Il a également appelé à revoir le statut de l'organisation pour le modifier en fonction des nouveaux développements.

La 43ème réunion du Conseil exécutif de l'Organisation des agences de presse Asie-Pacifique (OANA) a officiellement débuté lundi dans la capitale iranienne.

L’OANA a été fondée en 1961 dans le but de faciliter la diffusion d'informations dans la région, avec le soutien de l'entité culturelle des Nations Unies, l'UNESCO.

L'organisation couvrant les deux tiers de la population mondiale compte aujourd'hui 44 membres originaires de 35 pays d'Asie et d'Océanie.

L'Iran, en tant que membre de longue date, était le président en rotation en 1997-2000.

La période a été suivie d'un mandat de vice-présidence jusqu'en 2016. Le pays est désormais membre du conseil exécutif de l'OANA.

Lors de la réunion de Téhéran lundi, la Corée du Sud devrait assumer la présidence tournante pour les trois prochaines années.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench