3 sept. 2018 à 15:20
Code d'info: 83021466
0 Persons
Chef de l'IRNA: L'OANA peut devenir influent grâce aux synergies

Téhéran, 3 septembre, IRNA- Dans le monde d’aujourd’hui, faire des alliances est nécessaire pour être efficace, et l’alliance des médias Asie-Pacifique peut devenir influente grâce aux synergies et à la coopération, a déclaré lundi le chef de l’agence de presse iranienne.

Aujourd'hui, l'unilatéralisme, étant marginalisé, a perdu sa place. En fait, le multilatéralisme et le multipolarisme progressent vers la scène centrale. Le domaine des communications ne fait pas exception. L’hégémonie médiatique imposée par certains pays puissants et privilégiés aux pays moins développés n’est plus viable, a déclaré Zia Hashemi lundi.

De nos jours, le multilatéralisme et les alliances avec les médias ont des fonctions si importantes dans différentes parties du monde qui peuvent éclipser le monopole des médias, a-t-il dit en ajoutant que la condition émergente empêchait une situation dans laquelle seuls quelques pays se considèrent comme l’axe du monde de la communication et poursuivent leurs objectifs en s’intégrant au détriment de la marginalisation des autres.

L’Organisation des agences de presse de l’Asie et du Pacifique (OANA), est l’une des alliances les plus importantes en vue dans la lutte contre le monopole des médias, qui peut prendre des mesures fondamentales pour avoir une libre circulation de l'information sans monopole, a-t-il indiqué.

En fait, dans le monde d’aujourd’hui, la fonction assignée à une alliance professionnelle est la diffusion d’informations opportunes et fiables, insiste-t-il.

Par conséquent, il semble que l’OANA ait besoin d’un nouvel ordre du jour, d’un réaménagement, d’une restructuration et d’une organisation plus professionnelle, en ciblant les objectifs qui peuvent être réalisés grâce à la coopération de tous les membres, d'après le chef d'IRNA.

Avec l'amélioration de la communication, aucun média ne peut plus continuer son monopole. L'OANA peut jouer un rôle influent dans le développement de la coopération, tant au niveau régional qu'international. Ainsi, l'OANA peut être un modèle pour d'autres pays en rejoignant les alliances régionales des médias, a-t-il souligné.

Il a poursuivi en disant:«De la même manière que l'utilisation d'instruments implique une formation et des stratégies, avec l'utilisation correcte des médias et la sensibilisation aux médias, nous pouvons tirer parti des médias de manière appropriée.»

«L'éducation aux médias, en tant que combinaison de techniques d'utilisation efficace des médias et de reconnaissance des médias, peut, dans une certaine mesure, mener à une compréhension appropriée des médias et à une bonne approche pour les utiliser.

Pour poursuivre ces objectifs, l’OANA peut jouer un rôle en améliorant l’éducation aux médias.

L'organisation peut également se transformer en une alliance d'agences de presse efficaces en lançant des projets de recherche conjoints avec ses agences membres et en renforçant ses capacités matérielles et logicielles.»

Il semble que l'efficacité des médias et le pouvoir de les intégrer sans alliances efficaces soient moins probables, voire impossibles. Par conséquent, la synergie, les mouvements intégrés et coopératifs peuvent constituer une alliance puissante avec OANA. Grâce aux délibérations des membres, nous espérons aujourd'hui transformer l’OANA en une alliance professionnelle efficace, a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**