L'image des médias internationaux de l'Iran n'est pas correcte

Téhéran, 5 septembre, IRNA- Le directeur de la rédaction de l'agence de presse malaisienne «Bernama», Zakaria Abdul Wahab, a estimé que l'image des médias internationaux sur l'Iran reposait sur les informations négatives et n'étai pas correcte et complète.

Lors de sa rencontre avec le directeur général de la République islamique d’Iran (IRNA) Syyed Zia Hashemi mardi après-midi à Téhéran, Abdul Wahab a noté que le peuple malaisien connaissait souvent les informations sur l'Iran par le biais de médias connus tels que CNN, regrettant que «ces médias se concentrent parfois sur les nouvelles négatives».

Il a ajouté que l'agence «Bernama» peut corriger cette image en coopérant avec «IRNA».

Se référant à la tenue de la 43ème réunion du Comité exécutif de l'Organisation des agences de presse de l'Asie et du Pacifique (OANA) lundi à Téhéran, il a ajouté que la réunion de l'OANA à Téhéran était très productive en termes de questions importantes et «nous espérons pouvoir fournir les bases pour la mise en œuvre des questions soulevées.»

L'imposition des sanctions contre les médias est plus injuste que celles contre l'économie, a déclaré le chef de l'IRNA, Zia Hashemi a pour sa part soulignant qu'autant plus qu'il est nécessaire de défendre le droit sur la scène politique et économique, il est également impératif de défendre le droit dans le domaine médiatique.

M. Hashemi a souligné que l'injustice des médias contre les pays islamiques remonte à longtemps en disant «Nous nous souvenons également de la période de crise financière qui a frappé l'Asie de l'Est, un environnement médiatique faux contre la Malaisie.»

Les deux parties ont insisté sur le développement rapide des médias et ont souligné le besoin de coopération pour échanger plus rapidement des nouvelles entre IRNA et Bernama.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**