Les enfants ont une brillante opportunité de découvrir l'Iran

Téhéran, 6 septembre, IRNA - Un producteur français a décrit le 31ème Festival international du film pour enfants et jeunes d’Iran qui se déroule actuellement dans la province centrale d’Ispahan comme une «formidable opportunité» de découvrir l’Iran de ses propres yeux.

S'exprimant dans une interview avec le journaliste du festival, Emile Gignoux, un réalisateur français qui a réalisé deux courtes animations à la fin de ses études, a déclaré que le nom de son film était «Dark Dark Woods» et cela pourrait attirer l'attention des représentants.

C'est un petit film sur une jeune princesse qui est très stressée en faisant tout ce qui est juste et correct. Son stress augmente progressivement pendant le film, mais un soir, elle explose et tente de s'amuser dans son château en parlant avec des monstres et en appréciant son temps. Et de cette façon, elle peut prendre la vie plus facilement.

En réponse à une question sur le cinéma iranien, il a déclaré: «J'ai vu un peu de films et d'animations en provenance d'Iran, mais rien pour les jeunes, alors je n'ai pas assez d'informations.»

En expliquant la position du cinéma iranien dans le monde, il a déclaré: «C'est une question difficile. C'est très bien reconnu en termes de qualité, nous assistons à la présence de plusieurs films iraniens dans les grands festivals mondiaux.»

«Je pense que le cinéma joue un rôle clé à cet égard et c’est pourquoi je fais un film pour les enfants. Cela peut aider beaucoup. Si vous avez beaucoup de modèles et de personnages principaux dans le film, cela encourage les enfants à être les mêmes et à jouer plus de rôles », a-t-il déclaré en parlant du rôle du cinéma dans la préparation des enfants en tant que futurs adultes.

La 31ème édition du Festival international du film pour l'enfance et la jeunesse, inaugurée le 30 août dans le centre de la province d'Ispahan, s'est achevée le 5 septembre.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench