L'Irak exprime son regret quant à l'attaque contre le consulat iranien à Bassora

Bagdad, 8 septembre, IRNA- Le porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères, Ahmad Mahjoob, a exprimé son profond regret concernant l’attaque du consulat iranien à Bassora.

Dans un communiqué publié vendredi, il a ajouté que ces mesures étaient contraires au principe d’accueil des missions à l’étranger.

Les attaques contre des bureaux de représentation étrangers sont inacceptables et vont à l’encontre des intérêts nationaux de l’Iraq, alors qu’il organise ses relations avec d’autres pays, a-t-il ajouté.

De tels actes n’ont rien à voir avec de mauvais services, a-t-il déclaré, appelant à s’abstenir de telles initiatives.

Mahjoob a également exhorté le gouvernement central à Bagdad à renforcer la protection des missions étrangères à Bassora.

Des manifestants en colère ont pris d'assaut le consulat iranien dans la ville de Bassora, dans le sud de l'Irak, et ont mis le feu à l'intérieur dans le cadre de manifestations contre le manque de services et d'emplois qui sont devenus mortels ces derniers jours.

Les manifestants ont attaqué vendredi le bâtiment, situé dans la partie sud de Bassora, incitant les forces de sécurité à ouvrir le feu pour réprimer les manifestations.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a dénoncé l’attaque brutale contre le consulat d’Iran à Bassora et a appelé à punir les auteurs de l’incident.

Rappelant la grande responsabilité du gouvernement irakien dans la protection des sites diplomatiques, il a mis en garde contre des éléments cachés cherchant à nuire aux relations entre les deux pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**