Le rapport d’Amano révèle le non-détournement du PAGC par l’Iran

Moscou,9 septembre, IRNA- La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré samedi que le récent rapport du directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, révélait le non-détournement par l’Iran du PAGC.

Le 30 août, Amano a publié le 12e rapport sur le programme nucléaire iranien, confirmant le respect par l’Iran de l’accord et de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le document sera examiné par le conseil d’administration de l’AIEA le 10 septembre.

Zakharov a déclaré que le directeur général de l’AIEA avait une fois de plus souligné l’adhésion de l’Iran à ses engagements dans le cadre de l’accord.

Elle a ajouté que cela dénotait la nature pacifique de l’accord nucléaire iranien.

L’Iran est le pays qui a eu le plus grand nombre d’inspections de l’AIEA, a-t-elle ajouté, notant que l’approche de Téhéran était également révélatrice de sa détermination à maintenir l’accord.

Zakharov a réitéré le soutien de son pays au PAGC.

Le retrait des États-Unis du PAGC le 8 mai a suscité des critiques de la part de la communauté internationale et d’autres parties à l’accord.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**