Téhéran rejette les demandes de Bahreïn sur des passeports falsifiés

Téhéran, 11 septembre, IRNA - Le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté les allégations du ministère de l’Intérieur de Bahreïn sur la détention de certains citoyens iraniens accusés d’utilisation de faux passeports.

«Aucune preuve n'a été soumise à des responsables iraniens, donc l'information ne peut être vérifiée», a déclaré lundi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.

Faisant référence à l’absence de relations diplomatiques entre Téhéran et Manama ces dernières années, il a déclaré qu’aucun visa n’avait été délivré aux citoyens iraniens par le gouvernement bahreïni.

Le ministère de l'Intérieur de Bahreïn, dans un communiqué, a affirmé que les forces de sécurité du pays avaient arrêté 14 Iraniens qui seraient entrés dans le pays avec de faux passeports.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench