L’attaque contre le consulat d’Iran a été également une attaque contre l’Irak

Bagdad, 11 septembre, IRNA- Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ebrahim Al-Jafari, a déclaré lundi que l’attaque d’un groupe de mercenaires contre le consulat iranien à Bassora n’était pas seulement une attaque contre l’Iran mais aussi contre l’Irak.

Dans un discours télévisé lundi, il a ajouté que la nation et le gouvernement irakiens ne devraient pas être tenus pour responsables de la mauvaise action de quelques personnes.

«Les attaquants étaient quelques mercenaires qui ont tenté de porter atteinte à l’image de l’Irak et de nuire aux relations entre Téhéran et Bagdad», a-t-il déclaré.

«Les relations entre l’Iran et l’Irak sont enracinées dans des réalités historiques et géographiques et il existe au moins 1 200 kilomètres de frontières communes entre les deux pays et elles ont également des intérêts communs.»

Ils se respectent mutuellement, a-t-il poursuivi.

Al-Jafari a en outre noté que les pèlerins iraniens venaient visiter les sanctuaires saints en Irak, ce qui a établi de bonnes relations entre les deux pays.

Même les manifestants ne sont pas responsables des mouvements destructeurs car ils ont organisé des rassemblements pour exprimer leurs revendications, a déclaré al-Jafari.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**