L'Iran attend des mesures pratiques de l'Europe sur le PAGC

Pékin, 12 septembre, IRNA- L'Iran s'attend à ce que l'UE prenne des mesures concrètes pour préserver le plan d'action global commun (PAGC) sur le programme nucléaire iranien, a déclaré Kamal Kharrazi, chef du Conseil stratégique iranien des relations étrangères.

«L’UE a pris des mesures, mais de tels efforts n’ont pas encore répondu à nos attentes», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse avec des étudiants de l’Université des études internationales de Pékin.

Kharrazi a noté que l’Iran avait mené de bonnes négociations avec l’Europe, mais que le paquet de mesures de l’UE n’a pas encore été mis en œuvre, exprimant l’espoir que ce paquet de propositions sera mis en œuvre dans les mois à venir.

Faisant référence à des mesures telles que la législation abolissant l’action des sanctions extraterritoriales américaines contre l’Iran sur le territoire de l’UE, entrée en vigueur par l’Union européenne, M. Kharrazi a déclaré que l’Europe devait s’acquitter de ses obligations au titre de la PAGC.

«Si l’UE ne peut pas garantir les intérêts de l’Iran, alors nous avons le droit de cesser de remplir tout ou une partie de nos obligations en vertu du PAGC, mais nous attendons toujours la mise en œuvre des engagements des autres parties», a-t-il expliqué.

Faisant allusion au développement des relations entre l’Iran et l’UE, la Chine et la Russie, il a déclaré que l’Iran renforcerait la coordination avec la Chine et la Russie pour contrer les pressions américaines.

À l'invitation du Parti communiste chinois, Kharrazi est arrivé lundi à Pékin pour tenir des réunions stratégiques avec les autorités du pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**