Le ministère des Affaires étrangères condamne l'arrestation d'un ressortissant iranien en Australie

Téhéran, 16 septembre, IRNA - Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bahram Qasemi a déclaré samedi que Téhéran avait chargé l’ambassade d’Iran à Canberra d’accélérer les investigations relatives à cette affaires.

Faisant référence aux dernières nouvelles sur l'arrestation d'un étudiant universitaire iranien à l'Université du Queensland accusé d'avoir expédié du matériel militaire américain en Iran, il a déclaré que n'avoir reçu aucune nouvelle de responsables australiens ou de canaux officiels

Téhéran a demandé à l’ambassade d’Iran à Canberra de poursuivre rapidement l’affaire par l’entremise de responsables australiens et les résultats de ces découvertes seront publiés, a déclaré Qasemi.

Le ministère des Affaires étrangères iranien a le devoir de protéger les droits des ressortissants iraniens ailleurs dans le monde et n’épargnera aucun effort pour vérifier l’authenticité de ces nouvelles et de ces mesures relatives, a-t-il ajouté.

«Nous avons connu des mesures aussi irritantes, illégitimes, sélectives, motivées par des considérations politiques et biaisées par l'administration américaine», a-t-il déclaré.

Nous allons également donner une réponse légale à des accusations non fondées contre des ressortissants iraniens, a-t-il ajouté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench