Les chefs des organisations nucléaires iraniens et russes discutent d'une coopération croissante

Londres, 17 septembre, IRNA- Le chef de l’organisation iranienne de l’énergie atomique, lors d’une réunion avec son homologue russe à Vienne, en Autriche, a salué lundi la coopération entre Téhéran et Moscou dans le domaine des activités nucléaires pacifiques.

La rencontre entre le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Ali-Akbar Salehi, et le directeur général de la Société nationale d'énergie atomique de Rosatom, Alexy Likhachov, s'est tenue en marge de la 62ème Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

M. Salehi a discuté de la nécessité de renforcer la coopération Iran-Russie dans les domaines des activités scientifiques, technologiques, de recherche et développement (R & D) et l’idée a été bien accueillie par la partie russe.

En retour, M. Likhacjov a déclaré que Rossatom était prêt pour une coopération bilatérale avec l’Iran dans la fabrication de réacteurs de taille moyenne pour la production d’électricité et le dessalement de l’eau.

Les deux parties ont également discuté du dernier statut des centrales nucléaires en construction en Iran.

Le processus de construction de la deuxième centrale iranienne commencera l’année prochaine après deux années de planification et d’autres mesures préliminaires.

La production d’isotopes stables utilisés dans l’industrie et la médecine, ainsi que la faisabilité de la sous-traitance de laboratoires ont également été examinées lors de la réunion.

La 62ème conférence de l'AIEA a débuté lundi à Vienne et se terminera dans quatre jours.

Les représentants des États membres de l’AIEA, y compris au niveau ministériel et au-dessus, discuteront des éléments clefs des priorités de l’Agence dans ses travaux sur l’utilisation pacifique des technologies nucléaires.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench