Pas de liens entre les incidents à Bassora et ceux de l'ambassade d'Iran à Paris

Téhéran 17 septembre, IRNA- Il n’y a pas de lien entre les incidents à Bassora et l’ambassade d’Iran à Paris, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

«Il n'y a pas de relations directes entre les deux incidents et nous avons déjà annoncé nos positions concernant les deux cas», a déclaré Bahram Qasemi aux journalistes lundi.

Un groupe de manifestants en colère a pris d'assaut le consulat iranien à Bassora le 7 septembre, l'incendiant dans le cadre de manifestations dans la ville irakienne contre le manque de services et d'emplois.

Des manifestants ont attaqué le bâtiment, situé dans la partie sud de Bassora, incitant les forces de sécurité à ouvrir le feu pour réprimer les manifestations.

Par ailleurs, certains éléments anti-iraniens ont tenté d’endommager l’ambassade d'Iran à Paris, le 14 septembre.

«L'attaque contre le consulat iranien à Bassora a été menée par certains éléments susceptibles d'être affiliés à des pays transrégionaux », a déclaré Qasemi.

«À un moment donné des développements actuels en Irak, les assaillants devaient affecter les relations entre les deux pays ainsi que la situation en Irak. Cependant, ils ont échoué à atteindre leurs objectifs en raison des relations étroites et de la familiarité entre les deux capitales », a ajouté le porte-parole.

Pendant ce temps, a-t-il ajouté, ce qui s'est passé à Paris était différent.

«L’attaque a été menée par des personnes affiliées à un groupe terroriste. Elle a été interrompue et ils n'ont pas réussi à pénétrer dans le bâtiment », a noté Qasemi.

Les responsables français ont assuré prendre les mesures nécessaires pour faire face aux saboteurs, a déclaré le porte-parole.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422*