17 sept. 2018 à 19:48
Code d'info: 83036559
0 Persons
Twitter a besoin de dénonciation, selon le porte-parole iranien

Téhéran, 17 septembre, IRNA - Des efforts doivent être déployés pour que les responsables de Twitter ne soient pas exploités par des groupes terroristes, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Ils sont, sciemment ou non, au service des intérêts des terroristes, a déclaré lundi Bahram Qasemi, faisant allusion à un récent soutien de l’ambassadeur américain aux Nations unies Nikki Haley au groupe terroriste Mujahedin-e Khalq.

«Ces révélations feraient une différence significative», a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse hebdomadaire.

Mohammad-Javad Zarif a critiqué dimanche le directeur général de Twitter, Jack Dorsey, pour avoir fermé certains comptes iraniens, affirmant qu’il devait enquêter sur les faux comptes créés pour former une fausse tempête.

Il ne fait aucun doute que les Etats-Unis tentent de soutenir de tels outils pour leurs propres intérêts en perturbant et en affectant l’opinion publique iranienne, a déclaré Qasemi.

«Les groupes adverses ont toujours été soutenus par les Etats-Unis et ils ne peuvent pas survivre», a-t-il ajouté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench