25 sept. 2018 à 14:47
Code d'info: 83043847
0 Persons
L'Union européenne réitère son soutien à l'accord nucléaire

Téhéran, 25 septembre, IRNA -L'Iran et l'UE insistent sur la sauvegarde de l'accord nucléaire.

A New York, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif et son homologue européenne, Frederica Mogherini, ont insisté, dans une déclaration conjointe, sur la sauvegarde de l'accord international nucléaire iranien.

Il s'git de la première déclaration entre l'Iran et la partie européenne après le retrait unilatérale des Etats-Unis de l'accord nucléaire.

La déclaration conjointe réitère sur l'engagement des signataires de l'accord nucléaire historique pris le 14 juillet 2015 à Vienne.

La déclaration souligne également l'impératif de favoriser le terrain pour que l'Iran puisse bénéficier des faveurs de l'accord nucléaire.

La déclaration appelle également les signataires à respecter «pleinement» leurs engagements après le retrait des Etats-Unis de Trump et cela «dans une ambiance productive marquée par un esprit de bonne volonté.»

Les membres signataires de l'accord nucléaire, connu officiellement sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC) ont également exhorté l'Iran à continuer de tenir, toujours aussi pleinement et efficacement, ses engagements, pris sur le volet nucléaire, comme il l'a fait dans le passé, selon les 12 rapports émis par l'agence internationale de l'énergie atomique, AIEA.

Une première salve de sanctions réimposées à l’Iran par les Etats-Unis est entrée en vigueur mardi 7 août pour exercer une pression économique sur Téhéran, après le retrait unilatéral de Washington de l’accord historique sur le nucléaire iranien de 2015.

En échange, l'Iran devrait bénéficier de la levée des sanctions imposées au nom de son programme nucléaire qui est d'ailleurs civile, «Un point important prévu dans l'accord international pour que l'économie iranienne puisse profiter des effets bénéfique du PAGC», insiste toujours la déclaration conjointe irano-européenne.

Rejetant la demande des Etats-Unis d'isoler économiquement l'Iran, l'UE et les autres signataires de l'accord nucléaire, la Chine et la Russie, cherchent un mécanisme financier, outre que dollar états-unien, permettant de garantir à l'Iran la capacité d'exporter son pétrole et lui faciliter les importations.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**