Les fonctionnaires de l'ONU exhortés à s'excuser pour n’avoir pas condamné l’attaque terroriste d’Ahvaz

Téhéran, 26 septembre, IRNA - Dans un communiqué, les responsables des droits de l’homme du pouvoir judiciaire iranien ont appelé les responsables de l’ONU et les instituts internationaux des droits de l’homme à condamner le terrorisme les auteurs d’actes terroristes.

Dans un communiqué condamnant l’attaque terroriste sur un défilé militaire à Ahvaz tenu pour marquer l’anniversaire d’une guerre de huit ans imposée à l’Iran, le quartier général a appelé toutes les institutions de défense des droits de l’homme à traiter de la question du terrorisme et position décisive sur la question.

«Les auteurs de l’incident terroriste, qui, selon les informations reçues à ce jour, ont tué 26 personnes, dont des femmes et des enfants et en ont blessé 60 autres, étaient malheureusement liés aux défenseurs des droits de l’homme.


«La République islamique d'Iran, l'un des pays les plus prospères dans la lutte contre le terrorisme, attend de toutes les institutions de défense des droits de l'homme et des autorités politiques qu'elles traitent le problème du terrorisme de manière sérieuse et sans aucune discrimination», indique le communiqué.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench