27 sept. 2018 à 09:49
Code d'info: 83045955
0 Persons
L'Iran rejette les allégations du président argentin

Téhéran, 27 septembre, IRNA - Le ministère des Affaires étrangères iranien a dénoncé les allégations du président argentin comme une «distorsion des réalités», soulignant que la République islamique d’Iran condamnait les actes terroristes sous toutes les formes et en tous lieux.

Téhéran a condamné l’attentat de l’AMIA à Buenos Aires et a exprimé sa sympathie aux familles des victimes, a déclaré Bahram Qasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

L’attentat contre le centre juif de l’AMIA, le 18 juillet 1994, a fait 85 morts.

L’Iran, dans un geste de bonne volonté, a accepté l’offre du président argentin en 2012 via l’Assemblée générale de l’ONU pour contribuer à la découverte de la vérité et à l’administration de la justice, a ajouté Qasemi.

Téhéran insiste toujours sur sa volonté de coopérer de manière constructive avec les responsables argentins et a proposé une nouvelle initiative à Buenos Aires.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench