29 sept. 2018 à 11:19
Code d'info: 83047729
0 Persons
Soutien unanime de l'Europe à l'accord nucléaire

Téhéran, 29 septembre, IRNA-Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, insistant sur la nécessité de la sauvegarde des relations commerciales avec Téhéran, a déclaré que les Européens sont déterminés à voir l’accord avec l’Iran continuer à être mis en œuvre et à porter ses fruits ; «c’est leur constat, unanime», a-t-il souligné.

S'exprimant à l'occasion d'un discours, vendredi, 28 septembre, à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, Heiko Mass a déclaré que, l'accord nucléaire, «même imparfait» est déterminant et productif et a su «brider le programme nucléaire de l'Iran en faveur de la paix et mettre ainsi fin à une crise qui était imminente il y a trois ans. »

«Cette question n'est pas sans importance», a insisté le haut diplomate allemand.

Les allégations sur une soi-disant menace nucléaire de l'Iran se répètent alors que Téhéran a, à maintes et maintes reprises, insisté sur le caractère purement pacifique et civil de son programme nucléaire. Ce qui a était toujours attesté par l'agence internationale de l'énergie atomique, l'AIEA.

Plus loin dans ces propos Maas a déclaré que les Européens sont à la recherche d'un mécanisme assurant la poursuite des transactions commerciales avec l'Iran et nous avons demandé à l'Iran de continuer comme le passé de respecter toujours pleinement ses engagements envers l'accord nucléaire, malgré son abandon par les États-Unis de Trump.

Dans des déclarations similaires, à l'occasion d'une interview avec la chaine internationale allemande, DW, le haut diplomate avait estimé que pour Berlin le plan global d'action conjoint sur le nucléaire iranien fait partie des questions phare liée à la sécurité européenne.

Le chef de la diplomatie allemande a également appelé à la réforme du Conseil de la sécurité.

Heiko Maas, dont le pays est le membre permanent du Conseil de sécurité, a également précisé que pour Berlin, la question de la réforme de cet organe la plus puissante de l'ONU, est devenu «nécessaire », vu le vaste changement démographique des pays depuis 1945.

L'intéressé a également affiché son soutien au multilatéralisme pour fustiger implicitement le repli nationaliste et unilatéraliste de Trump défendu par le Président américain lors de son intervention mardi, à l'Assemblée générale de l'ONU.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468*