Le nouveau mécanisme de commerce entre l'UE et l'Iran entrera en vigueur d'ici novembre

New York, 29 septembre, IRNA- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, chargé des Affaires politiques, Abbas Araqchi, a déclaré vendredi que le «véhicule spéciale» proposée par l'UE pour régler les transactions avec l'Iran, sera mis en place d'ici le 4 novembre.

Dans un entretien exclusif avec IRNA à New York, il a affirmé que les Européens devaient mettre en place ce mécanisme avant le 4 novembre, date à laquelle la nouvelle série de sanctions doit commencer.

«Les Européens sont conscients de nos attentes selon lesquelles la structure du véhicule spécial (Special Purpose Vehicle-SPV) devrait être claire d'ici le 4 novembre et au moins une partie du mécanisme devrait commencer à fonctionner », a-t-il déclaré.

Notant que les sanctions réclamées par les États-Unis à compter du 4 novembre ont déjà commencé, Araqchi a fait valoir que les pays qui ne pouvaient pas acheter de pétrole à l'Iran à compter du 4 novembre avaient déjà arrêté leurs importations.

En fait, le 4 novembre a un aspect officiel et rien d'étrange n’est censé se produire ce jour-là, a déclaré Araqchi.

Federica Mogherini, responsable de la politique étrangère de l'Union européenne, a déclaré mercredi dernier qu'un «véhicule spécial» destiné à faciliter les échanges commerciaux avec l'Iran pourrait être mis en place «avant novembre».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**