29 sept. 2018 à 15:07
Code d'info: 83048196
0 Persons
Damas: le chemin reste long pour éradiquer le terrorisme

Damas, 29 septembre, IRNA- Pour la diplomatie syrienne le chemin à parcourir pour éradiquer totalement le terrorisme «reste long.»

Le ministre syrien des affaires étrangères, Walid al-Mouallem, insistant sur le fait que le chemin à faire pour la destruction totale du terrorisme reste toujours «long» a plaidé pour «un effort collectif».

S'exprimant vendredi soir, 28 septembre, en marge de la 73ème réunion internationale de l'Assemblée générale de l'ONU, à New York et à l'occasion d'une rencontre avec son homologue chinois, Wang Y, le haut diplomate syrien a précisé que «la destruction du terrorisme nécessite la coopération collective et la convergence de tous les efforts.»

«Une grande partie du territoire syrien est sécurisé et notre gouvernement s'emploie à trouver une solution politique pour mettre fin à la crise qui touche notre pays sans ingérence extérieure», a-t-il insisté.

La Syrie est prête pour assumer le retour des réfugiés», a déclaré Al-Muallem avant d'insister sur le fait que cela nécessitait un partenariat de la communauté internationale pour qu'on puisse leur fournir un logement et des emplois et leur assurer une vie normale.»

Toujours lors de cette rencontre, Al-Muallem a insisté sur l'élargissement et le renforcement des coopérations Damas-Pékin avant de mettre au courant son homologue chinois des dernières évolutions politiques syriennes et celles qui se déroulent sur le champ de bataille.

Les deux hommes ont discuté également d'Idlib, ultime bastion des résidus terroristes au nord-ouest de la Syrie et des coordinations conduisant à l'accord d'Idlib.

Pour sa part, le ministre chinois des Affaires étrangères a développé les efforts déployés par son pays au Conseil de sécurité pour soutenir le processus politique en faveur de la paix en Syrie, avant d'insister sur l'impératif de poursuivre les efforts pour parvenir à une solution garantissant l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays.

«Ce que Damas et le peuple syrien ont fait pour défendre leur pays est une leçon une leçon pour les nations du monde en matière de défense de la dignité et de la souveraineté», a ajouté Wang Yi.

Il a insisté sur la poursuite de la coordination entre les deux pays dans le domaine de la lutte anti-terroriste et a exprimé sa satisfaction de l'actuelle stabilité rétablie dans le pays.

Le haut diplomate chinois a également dit prêt Pékin pour participer à la reconstruction de la Syrie.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a également remercié la Syrie pour son soutien à la nouvelle route de la soie ou la Ceinture et la Route qui emprunte les antiques routes de la Soie.

«La Syrie était un centre important sur la Route de la Soie», a déclaré Wang Yi.

Il a souligné le rôle de la Chine dans le développement mondial et la coopération avec les pays fondés sur les principes d'égalité et de justice.

«La Chine croit au principe d'égalité dans les relations internationales.», a-t-il conclu.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468*