L’Iran se retirera de l’accord nucléaire si le mécanisme spécial créé par l'UE ne fonctionne pas

Téhéran, 30 septembre, IRNA- L’Iran pourrait se retirer de l’accord si le mécanisme spécial créé par les Européens ne fonctionnait pas, a écrit le Washington Post citant le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Suite au retrait américain de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien, Washington a rétabli depuis une série de lourdes sanctions visant les entreprises travaillant avec l'Iran.
Pour pouvoir donc continuer à commercer avec l’Iran, notamment pour l’achat de pétrole, et échapper ainsi aux sanctions américaines, les européens ont décidé de créer une entité spécifique permettant aux entreprises de continuer commercer avec l'Iran.

L’Iran envisage de contourner les sanctions américaines sur ses ventes de pétrole en vendant son pétrole et en effectuant des échanges internationaux en devises autres que le dollar américain, a déclaré samedi le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif Selon un article publié par le Washington Post.

«Le mécanisme actuel consisterait à éviter les dollars», a déclaré Zarif, lors d'une table ronde organisée samedi soir à la mission iranienne aux Nations Unies à New York disant que les pays avaient commencé à conclure des accords pour utiliser leur propre monnaie dans les échanges bilatéraux.

«Vous pouvez utiliser votre propre monnaie », a-t-il expliqué. «Vendez des produits dans votre propre devise, achetez des produits dans la devise de l’autre pays et, à la fin d’une période donnée, effectuez un solde dans une devise autre que le dollar. C’est tout à fait possible et peut même être rentable. »

A la question de savoir si cela ouvrirait la porte à une attaque militaire américaine, il a répondu: «Je pense que si les États-Unis pensaient pouvoir réussir une telle attaque, ils l'auraient fait.»


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**