Le retrait américain de l'accord nucléaire a sapé la confiance mutuelle

Téhéran, 30 septembre, IRNA- La ministre autrichienne des Affairas étrangère, Karin Kneissl, en qualifiant l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien de «résultat d'une diplomatie multilatérale» a déclaré que la sortie unilatérale de Trump de cet accord avait sapé la confiance mutuelle.

Tout en critiquant la sortie des Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien lors de son allocution devant l'Assemblée générale à New York, Karin Kneissl a qualifié cet accord de fruit des actions internationales et soumit à un régime de vérification indépendant qui doit être préservé.

Ailleurs dans ses remarques, Kneissl a évoqué la guerre au Yémen, affirmant que la crise yéménite était la plus grande tragédie de l'époque.

Après la sortie de Washington de l'accord historique le 8 mai, les États-Unis ont accordé une période de retrait allant de 90 à 180 ans à d'autres pays avant de commencer à réimposer des sanctions pétrolières à Téhéran le 4 novembre.

Une partie des sanctions illégitimes des États-Unis ont été imposées à l'Iran le 9 août.Le président américain Donald Trump a également déclaré qu'il rétablirait les sanctions nucléaires américaines contre l'Iran et imposerait «le plus haut niveau» d'interdictions économiques à la République islamique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**