Les relations Téhéran-Damas sont fondées sur la fraternité et l'unité

Téhéran, 25 février, IRNA- Le président iranien Hassan Rohani déclarant que la République islamique d’Iran se tiendrait aux côtés du gouvernement et du peuple syriens comme avant, a souligné que les relations irano-syriennes étaient fondées sur la fraternité et l'unité.

S'exprimant lundi soir lors d'une réunion avec le président syrien Bachar Assad, le président Rohani a déclaré qu'en luttant contre le terrorisme en Syrie, la République islamique d'Iran avait toujours défendu le peuple et le gouvernement syriens, et n'avait ménagé aucun effort à cet égard.

L’Iran est prêt à jouer un rôle dans la reconstruction de la Syrie, a déclaré Rohani, ajoutant: «Téhéran soutient Damas dans le processus de stabilité et de retour des réfugiés».

«L'Iran et la Syrie ont de nombreux liens religieux et culturels et les relations entre les deux pays sont fondées sur la fraternité et l'unité», a-t-il affirmé.

Exprimant sa satisfaction pour la coopération multilatérale et le statu quo en matière de sécurité dans la région, le président Rohani a déclaré: «Lors du dernier sommet de Sotchi, les présidents de l'Iran, de la Russie et de la Turquie ont insisté sur le maintien de l'intégrité territoriale de la Syrie».

Il a également décrit la visite du premier vice président iranien en Syrie efficace et réussie, ajoutant que «la voie de la coopération entre Téhéran et Damas est claire et la République islamique d'Iran sera aux côtés du gouvernement et du peuple syriens.»

Les directives du Guide suprême de la révolution islamique constituent un puissant soutien au développement de la coopération et des relations entre les gouvernements iranien et syrien, a-t- il dit.

Le président syrien Bashar Assad a pour sa part déclaré: «Le peuple et le gouvernement syriens apprécient toujours le soutien du Leader, du gouvernement et de la nation iraniens à la lutte contre le terrorisme en Syrie et dans la région».

Il a poursuivi: «Aujourd'hui, la Syrie jouit de plus de sécurité et de stabilité par rapport au passé».

«Nous reconnaissons l'approche de l'Iran en matière de coopération multilatérale, y compris le processus Astana et le récent sommet de Sotchi», a-t-il ajouté.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**