Téhéran qualifie d’ « irréaliste » la déclaration finale du G7

Téhéran, 8 avril, IRNA-Réagissant par la voix de son porte-parole, Bahram Qassemi, aux positions et aux déclarations « irréalistes » du G7 réuni à Paris, la diplomatie iranienne réitère sur le rôle productif et indéniable de la République islamique d’Iran (RII) dans le renforcement de la stabilité et de la sécurité ainsi que de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans la région avant d’insister sur la vocation pacifique et dissuasive du programme balistique iranien.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a réagi à des clauses de la déclaration finale de la réunion ministérielle du G7 en France, qui portaient des accusations infondées contre la République islamique d’Iran.

« Cette déclaration repose sur des accusations infondées et des interprétations erronées du programme nucléaire civil de la République islamique d’Iran, de son programme balistique et de son rôle régional, d’où des évaluations contre-productives et partiales qui contredisent clairement l’accord sur le nucléaire iranien et les engagements des trois signataires européens de cet accord », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, en faisant allusion à la France, au Royaume-Uni et à l’Allemagne.

Bahram Qassemi a ajouté : « Il est regrettable que les membres du G7 se laissent influencer par le comportement illégal et irresponsable des États-Unis envers l’Iran et répètent les accusations injustes des Américains avec une rhétorique qui n’est pas celle des Européens, comme ils le reconnaissent eux-mêmes. »

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a insisté sur le rôle constructif de l’Iran pour renforcer la sécurité et la stabilité de la région et lutter contre le terrorisme au Moyen-Orient. Bahram Qassemi a réitéré le caractère entièrement défensif du programme balistique de la République islamique d’Iran avant de déclarer : « La République islamique d’Iran respecte tous les engagements internationaux et a toujours fait preuve de sa bonne volonté pour dialoguer et maintenir sa coopération avec la communauté internationale. La position irréaliste et les efforts inutiles de ceux qui veulent suggérer l’existence d’une quelconque “menace iranienneˮ n’auront aucun effet sur la volonté du peuple iranien de défendre ses intérêts nationaux dans la région et dans le monde. »

Bahram Qassemi a condamné enfin la violation des principes fondamentaux du Plan global d’action conjoint par les trois signataires européens de cet accord. « Nous poursuivrons cette affaire en utilisant les mécanismes prévus dans l’accord nucléaire », a-t-il souligné.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**