L’Iran sous l’eau : les sanctions inhumaines US, grand obstacle à l’aide internationale

Téhéran, 8 avril, IRNA-Les sanctions inhumaines qui devraient « ne pas viser le peuple iranien », comme le prétendaient les Etats-Unis, empêchent toujours l'envoi d'aide en espèces vers l'Iran au moment où les habitants des régions touchées par des inondations dévastatrices vivent leurs jours les plus difficiles et ont urgemment besoin d’aide internationale à cause de l’ampleur des dégâts.

Dans un communiqué officiel, le Croissant-Rouge iranien a annoncé : « En raison des sanctions bancaires imposées par les Etats-Unis à l’Iran, aucune aide en espèce ne peut être versée depuis l’étranger sur le compte de l’Association pour aider les inondés et il n’existe en un mot aucune liaison financière entre l’Iran et l’extérieur dans ces moments durs de la catastrophe naturelle ».

Bien qu'il n’existe pas un grand problème pour l’envoie des aides non-monétaires à destination des sinistrés, mais aucun pays ni aucune organisation internationale ne peut envoyer son aide en espèces à l'Iran pour venir en aide et compenser les graves dégâts causés par les inondations.

Selon le communiqué du Croissant-Rouge, certaines instances et pays internationaux se sont dits prêts à verser des dons mais ils ne peuvent pas toujours le réaliser à cause des sanctions inhumaines américaines.

Jusqu'à présent, la Turquie, le Koweït, l'Allemagne, la Russie, la France, l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan et le Pakistan se sont dits prêts à envoyer de l'aide humanitaire à l'Iran. Une partie de l'assistance non monétaire fournie par la Turquie, le Koweït et l'Allemagne est entrée en Iran et a été distribuée aux victimes des inondations.

Les inondations d’une ampleur inédite survenues au cours des trois dernières semaines ont touché une grande partie de l’Iran, notamment le nord et le sud-ouest du pays. 70 personnes ont perdu la vie, en plus d’un grand nombre de blessés et des dégâts et des destructions considérables.

Ces inondations interviennent en pleine période de fête, l'Iran célébrant le Nouvel an persan.

Le Guide suprême, l'Ayatollah Ali Khamenei, a présenté dans un communiqué ses condoléances aux familles des victimes et appelé les autorités à tout faire pour accélérer l'aide et les compensations financières aux victimes.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**