Iran désigne le gouvernement américain comme soutien du terrorisme et place le CENTCOM sur sa liste noire

Téhéran, 8 avril, IRNA – En réponse au geste hostile du gouvernement américain d’avoir placé le nom du Corps des Gardiens de la Révolution sur la liste des groupes terroristes, le Conseil suprême de la Sécurité nationale de la République islamique de l’Iran, a désigné le gouvernement US comme soutien du terrorisme et inscrit les forces militaires américaines du CENTCOM déployées dans la région de l'Asie de l’ouest, sur la liste des groupes terroristes de la RII.

Le Conseil suprême de la Sécurité nationale de la République islamique d'Iran, condamnant vivement la décision « illégale » et « dangereuse » du régime américain d’avoir placé, ce lundi 8 avril, le nom du Corps des Gardiens de la Révolution islamique sur la liste des soi-disant « organisations terroristes étrangères », inscrit en représailles à ce geste illicite et illogique désigne l’administration US comme un soutien au terrorisme et inscrit les forces du CENTCOM et ses affiliés en Asie de l’Ouest sur la liste noire iranienne des groupes terroristes.

« Cette action sans fondement constitue une menace majeure pour la paix et la sécurité régionales et internationales et constitue une violation flagrante des règles du droit international et des Nations Unies », peut-on lire dans la déclaration du Conseil suprême de la Sécurité nationale iranienne, émise ce lundi soir 8 avril.

« Contrairement aux États-Unis et à leurs alliés régionaux, qui ont toujours défendu les groupes extrémistes et les terroristes dans la région de l'Asie occidentale, les Gardiens de la révolution ont toujours été à l'avant-garde de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dans la région et le rôle de cette Force dévouée et révolutionnaire contre Al-Qaïda, Daech, Al-Nosra et les autres groupes terroristes de la région ont toujours été loués par les populations et les gouvernements touchés », poursuit le texte.

La République islamique d’Iran déclare en riposte à l’action illégale et déraisonnable des États-Unis, annoncée aujourd’hui (8 avril), les États-Unis, «gouvernement terroriste» et le «commandement central» de ce pays, connu sous le nom de CENTCO M, et tous ses affiliés, «le groupe terroriste».

« Ce commandement est responsable de la mise en œuvre des politiques terroristes du gouvernement américain contre la région d'Asie occidentale, qui a mis en péril la sécurité nationale de la République islamique d'Iran et la vie d'individus innocents iraniens et non iraniens pour les contraindre à se soumettre devant la politique d'agression américaine ».

La déclaration du Conseil suprême de la Sécurité nationale, rappelle à cette occasion, une attaque « brutale » et « délibérée » américaine contre un avion de ligne iranien.

Le 3 juillet 1988 le croiseur américain USS Vincennes a abattu un avion de ligne iranien Airbus A300B2 avec des missiles antiaériens. Tous les passagers ont été tués : 290 morts, dont 66 enfants créant ainsi, et cela sciemment, des plus graves catastrophes aériennes de l'histoire, au-dessus du golfe Persique.

Le texte évoque également l’implication du gouvernement américain dans l'assassinat du peuple yéménite et d'autres populations civils en Asie occidentale.

« De toute évidence, la responsabilité entière des conséquences dangereuses de cet aventurisme revient au régime américain » conclut la déclaration du Conseil suprême de la Sécurité nationale iranienne.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**