Le CGRI, défenseur de la liberté et de la sécurité dans la région (Rohani)

Téhéran, 10 avril, IRNA- Le président iranien a qualifié mercredi d'«insensée» la décision américaine contre le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) visant à «soutenir un groupe criminel dans les territoires occupés», affirmant que le CGRI est le défenseur de la liberté et de la sécurité dans la région et toujours au devant de la lutte antiterroriste.

S'exprimant mercredi lors d'une séance du cabinet, le président Hassan Rohani a déclaré que la reconnaissance de la souveraineté du régime sioniste sur le plateau du Golan et la désignation du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) en tant que groupe terroriste étaient des actes stupides et imprudentes de la part des États-Unis.

Le CGRI est le défenseur de la liberté et de la sécurité dans la région et le pionnier de la lutte contre le terrorisme, a-t-il ajouté déclarant que les deux initiatives visaient à soutenir un groupe criminel dans les Territoires occupés.

Le Premier ministre du régime sioniste a explicitement annoncé que la décision des États-Unis était à leur demande. En d'autres termes, tous les crimes et actes illégaux commis par les États-Unis sont dus à la victoire de quelqu'un aux élections des territoires occupés, a ajouté Rohani.

Soulignant que la tenue d'élections dans le territoire occupé par les Palestiniens n'a pas de sens, a déclaré le président iranien, «S'ils veulent organiser des élections, ce sont les Palestiniens qui devraient voter, pas les occupants.»

Le Conseil suprême de la Sécurité nationale de la République islamique d'Iran, condamnant vivement la décision « illégale » et « dangereuse » du régime américain d’avoir placé, ce lundi 8 avril, le nom du Corps des Gardiens de la Révolution islamique sur la liste des soi-disant « organisations terroristes étrangères », inscrit en représailles à ce geste illicite et illogique désigne l’administration US comme un soutien au terrorisme et inscrit les forces du CENTCOM et ses affiliés en Asie de l’Ouest sur la liste noire iranienne des groupes terroristes.

Cette décision a été prise à la veille de la journée de Pasdar, désigné en honneur de cette parie dévouée des forces armées iraniennes qui est toujours au devant de la scène pour protéger le peuple et le pays. Ce geste intervient également à la veille du jour anniversaire de la rupture diplomatique entre l'Iran et les États-Unis.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**