12 avr. 2019 à 12:39
Code d'info: 83274835
0 Persons
L'Iran se félicite du retrait de l'Egypte de l'«OTAN arabe»

Téhéran, 12 avril, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a déclaré que Téhéran se félicitait des informations selon lesquelles l’Égypte se serait retirée de l'OTAN arabe.

Qassemi a annoncé jeudi que les informations faisant état du retrait de l'Egypte de son appartenance à l'OTAN arabe, publiées par certaines agences de presse, n'ont pas encore été confirmées par des sources officielles, et qu'il n'existe aucune information détaillée sur leur authenticité.

Il a ajouté que l'Iran vérifiait l'authenticité de ces informations et se félicitait de la décision du Caire.

«L'Egypte est l'un des pays les plus importants et les plus puissants du monde arabe et musulman, qui peut jouer un rôle important dans l'établissement de la paix, de la stabilité et de la sécurité dans la région de l'Asie occidentale. L’Égypte peut jouer un rôle de plus en plus important dans la convergence et l’unité du monde musulman si elle se rend compte de la situation critique actuelle», a déclaré Qassemi.

«Nous espérons que l'Egypte, en tant que puissance incontestable du monde arabe, sera en mesure de remplir sa mission historique dans les circonstances actuelles de la région et du monde», a-t-il ajouté dans un entretien avec IRNA.

Qassemi a souligné que dans une telle situation, de meilleures relations seraient établies entre l'Iran, l'Égypte et d'autres États de la région afin de faire face au terrorisme, d'assurer la sécurité et la stabilité et de faire progresser la compréhension mutuelle et la coopération multilatérale.

Le porte-parole a également évoqué la création de la soi-disant OTAN arabe et a déclaré, «Comme je l'ai déjà mentionné, on ne peut fondamentalement pas être très optimiste sur une question appelée «OTAN arabe», car en Occident, l’OTAN a été créée dans certaines circonstances historiques et géographiques, sur la base d’un ensemble de valeurs, de nécessités et même de points communs clairs.»

Aujourd’hui, on ne pense pas qu’elle pourrait être copiée dans le monde arabe, même en localisant l’OTAN, qui lui-même est le résultat de certains événements historiques, a-t-il ajouté.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422*