14 avril 2019 - 17:41
Code d'info 83277995
0 Persons
Tweet controversé: Téhéran appelle Paris à prendre position

Téhéran, 14 avril, IRNA- Réagissant à un tweet controversé posté par l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, a appelé Paris à prendre position et à trancher sur ces déclarations qui sont « en violation flagrante » des objectifs du Plan global d’action commun (PGAC) sur le nucléaire iranien et de la résolution 2231 de l’ONU, avant de mettre en garde le pays contre les mesures appropriées de Téhéran.

Alors que le 14e rapport de l'Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) confirme pour énième fois le plein respect par l'Iran de ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire, l’ambassadeur de France aux États-Unis, Gérard Araud, vient de lancer dans un tweet, qu’il n’ya aucune raison pour que l’Iran enrichisse de l’uranium après la conclusion du PGAC.

Ces déclarations ont suscité ce dimanche, 14 avril, la vive réaction de Sayyed Abbas Araqchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères, l'un des principaux négociateurs iraniens du dossier; qui appelle la France à prendre position tout en mettant garde Paris contre les mesures en conséquence de Téhéran.

« Si les tweets de Gérard Araud représentent la position officielle de la France, nous sommes confrontés à une violation majeure des objectifs et de la finalité du PGAC et de la résolution 2231 du Conseil de sécurité. Nous avons besoin d’une clarification immédiate de la part de Paris, sinon nous agirons en conséquence. », a écrit Abbas Araqchi sur son compte Twitter.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**