Marché pétrolier : les pressions croissantes US contre l’Iran rendront la situation « imprévisible » (Téhéran)

Téhéran, I5 avril, IRNA-Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, a déclaré dimanche que le marché du pétrole serait imprévisiblement fragile et affecté si les Etats-Unis voulaient augmenter la pression sur l'Iran ».

Le ministre du pétrole, Bijan Zanganeh, réagissant dimanche 14 avril à la récente menace de la secrétaire d'Etat américaine d’accentuer les pressions sur l'Iran a déclaré que l’Iran poursuit son travail, mais ce qui est préoccupant c’est que le marché du pétrole est fragile et qu’il sera négativement affecté et cela d’une façon « imprévisible ».

« On sait que l'offre n'est pas beaucoup plus élevée que la demande, même les capacités excédentaire sont limitées », a prévenu Zanganeh.

S’attardent sur les campagnes de pressions américaines et les discours de menaces prononcés depuis les Etats-Unis, le ministre iranien du Pétrole a indiqué : « Ces déclarations ne suivent que des visées propagandistes pour calmer, vainement, le marché. Nous assistons à un marché du pétrole où le prix devient chaque jour plus cher, ce qui reflète les préoccupations du marché».

« M. Trump doit décider s'il veut faire pression sur l'Iran ou maintenir les prix du carburant à un niveau bas dans les stations-service américaines », a encore déclaré M. Zanganeh.

« Actuellement, le Venezuela a des problèmes, la Russie a été sanctionnée, la Libye est instable et en trouble et la production du pétrole américain dans certaines régions ont été arrêtées», a-t-il fait remarquer pour dire que ces évolutions indiquent que la situation de l'offre et de la demande est « très fragile ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**