« Odieux phénomène du terrorisme » : Téhéran condamne les attentats au Sri Lanka

Téhéran, 21 avril, IRNA-La diplomatie iranienne a condamne vivement les opérations terroristes au Sri Lanka soulignant que le crime d’aujourd’hui, a une fois de plus, montré que l’odieux fléau du terrorisme est devenu un défi mondial, indépendamment de toute frontière, race, nationalité ou religion.

Réagissant par la voix de son porte-parole, Seyyed Abbas Moussavi, le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné vivement les attenants terroristes qui ont frappé en ce dimanche de Pâques, 21 avril, le Sri Lanka et visé notamment ses églises, et déclaré : « Le crime d’aujourd’hui a montré, une fois de plus, que le phénomène odieux du terrorisme s’est transformé en un problème mondial, indépendamment de toute frontière, race, nationalité ou religion, et qu'il ne peut être éradiqué que par une volonté de fer de tous les pays, et l'utilisation de toutes les capacités, loin des doubles standards».

Seyyed Abbas Moussavi a vivement dénoncé les opérations terroristes meurtrières du dimanche de Pâques, qui a frappé la capitale sri-lankaise, visant notamment ses églises, faisant des centaines de morts et de blessés.
Il a exprimé sa profonde compassion aux familles des victimes ainsi que sa solidarité avec le gouvernement et le peuple sri-lankais.

Ce dimanche matin, le Sri Lanka a été frappé par six explosions à la bombe ayant visé trois hôtels de luxe et trois églises catholiques en pleine célébrations de la messe de Pâques, qui ont fait, selon un bilan provisoire, 207 morts et environ 470 blessés.

Aucune revendication n’est pour l’heure connue. Le premier ministre sri-lankais, Ranil Wickremesinghe, a convoqué une réunion du Conseil de sécurité nationale.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**