Les sanctions contre l’Iran font monter le prix du pétrole dans le monde

Téhéran, 22 avril, IRNA-La publication de rapports selon lesquels les États-Unis envisagent de ne pas prolonger l'exemption de huit pays des sanctions imposées par Washington, a fait grimper le prix mondial du pétrole de plus de 2%.

Citant deux responsables du département d’Etat américain, le Washington Post a rapporté que les États-Unis s’apprêtent à annoncer lundi la fin des exemptions temporaires de sanctions accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien.

Citant des sources bien informées, au sein de l’administration américaine, Reuters et l'Associated Press ont rapporté des informations similaires.

Les cours du pétrole étaient orientés en hausse lundi en Asie en raison d'une possible contraction de l'offre alors que les Etats-Unis seraient sur le point d'en finir avec des exemptions qui permettent aux pays importateurs de continuer à acheter le brut iranien.

Le baril de 'light sweet crude' (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en mai, avec une hausse de 2.2% monte à 65,39 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, pour les mois à venir, a connu une hausse de 2.5% et progresse à 73,77 dollars.

Les Etats-Unis de Trump ont réimposé unilatéralement en novembre 2018 des sanctions contre l'Iran après s'être retirés de l'accord international sur le nucléaire signé sous son prédécesseur, Barack Obama, en juillet 2015.

L’administration américaine, contrôlée par des faucons, avait promis de réduire à zéro les exportations pétrolières iraniennes, mais elle a été contrainte à exempter 8 pays importateurs du brut iranien du régime des sanctions.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**