En Iran, 27% des membres du corps professoral des universités sont des femmes

Téhéran, 22 avril, IRNA- La vice-présidente iranienne pour les Femmes et les Affaires familiales tout en appréciant les progrès remarquables des femmes dans la société iranienne aux cours des quatre dernières décennies dans le domaine scientifique, a fait savoir qu'un quart des femmes iraniennes ont fait des études universitaires, elles représentent la moitié des étudiantes et 27% des postes de professeurs sont occupés par les femmes.

En hommage à Maryam Mirzakhani, mathématicienne iranienne et professeure de mathématiques à l'Université de Stanford, le deuxième festival national sur «Femmes en sciences» a eu lieu ce lundi à l'Université de Téhéran.

Le festival est axé sur le rôle des femmes dans l'entrepreneuriat, les activités caritatives, l'éradication de la pauvreté, l'environnement, le développement de la civilisation iranienne et la promotion de la langue persane.

Lors du festival, la première vice-présidente iranienne Madame masoumeh Ebtekar, a exprimé l'espoir que les femmes instruites continuent sur la voie du développement.

Elle a également exprimé l'espoir que le nombre de femmes dans différents domaines de l'éducation et de la science augmentera.

En 2017, le lauréat iranien de la médaille Fields, également connue sous le nom de prix Nobel de mathématiques, Mirzakhani, a succombé à un cancer du sein à 40 ans.

En 1994, Mirzakhani a remporté une médaille d'or à l'Olympiade mathématique internationale de Hong Kong, devenant ainsi la première étudiante iranienne à s'être emparée d'une médaille d'or.

Aux Olympiades internationales de mathématiques de Toronto en 1995, elle est devenue la première étudiante iranienne à remporter deux médailles d'or.

Elle a obtenu son baccalauréat en mathématiques de l'Université de technologie Sharif de Téhéran en 1999. Mirzakhani a ensuite déménagé aux États-Unis et a obtenu un doctorat de l’Université de Harvard en 2004. Le 14 juillet 2017, Mirzakhani est décédée d'un cancer du sein à l'âge de 40 ans.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**