25 avr. 2019 à 11:24
Code d'info: 83291426
0 Persons
L’Iran ne cherche pas le conflit mais se défendra (Zarif)

New York, 25 avril, IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré dans un entretien avec Reuters que l'Iran ne cherche pas le conflit, mais se défend.

S’exprimant à l’occasion d’une interview qui s’est déroulée à l’Office des Nations Unies à New York, Zarif a déclaré que le président américain Donald Trump ne souhaitait pas peut-être, selon ses mots, déclencher une guerre avec l'Iran, mais ces actions pourraient conduire à un conflit.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a mis en garde le Président américain, Donald Trump, contre les tentatives de l’ « équipe B », comprenant le conseiller à la sécurité nationale de Trump, John Bolton, un ardent faucon anti-iranien, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui pourraient provoquer un conflit avec Téhéran.

«Les planificateurs des politiques qui sont actuellement à l’ordre du jours (du gouvernement américain), ne cherchent pas une solution négociée. Mais permettez-moi d’être clair : L'Iran ne cherche pas la confrontation, mais il se réserve le droit de se défendre », a précisé Zarif.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a également mis en garde sur la possibilité que certains « planifient » un incident pour déclancher une crise plus grave.

Zarif a ajouté que l'Iran agirait « avec prudence » en réponse aux politiques dangereuses de Washington.

A titre d’exemple, a-t-il souligné, l’Iran permet toujours aux « navires de guerres américains » de traverser le détroit d’Hormuz.

Zarif a qualifié d’absurde la décision américaine contre le Corps des gardiens de la Révolution islamique CGRI), mais a laissé entendre que l'Iran ne prévoyait pas de réagir militairement à moins que les États-Unis ne modifient les règles d'engagement et la manière dont il interagit avec les forces iraniennes.

« Nous ferons preuve de prudence, mais cela ne signifie pas que si les États-Unis changeaient les règles du jeu ou les règles d'engagement, ils pourraient l’échapper belle », a déclaré Zarif.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**