L’Iran suit de près l’évolution de la situation au Soudan

Téhéran, 25 avril, IRNA- L’Iran continue de suivre de près l’évolution de la situation au Soudan, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi. Il a insisté sur la nécessité de satisfaire les «revendications légitimes» du peuple soudanais et d'assurer une transition pacifique du pouvoir.

Le porte-parole iranien a appelé à la fin de tout acte violent, soulignant la nécessité d'empêcher toute intervention étrangère dans le pays.
Mousavi a également appelé à une passation immédiate du pouvoir aux civils, soulignant que le pays devait corriger ses décisions inappropriées prises dans le passé, telles que l'envoi de soldats soudanais pour «l'assassinat d'un frère au Yémen».

Après plus de quatre mois de manifestations populaires au Soudan, l’armée du pays a publié une déclaration confirmant le renversement du président Omar al-Bashir après 30 ans de pouvoir. La déclaration annonçait trois mois d’état d’urgence dans le pays et nommé Awad Ibn Auf, ministre de la Défense, à la tête du conseil militaire de transition pour deux ans.

Cependant, le ministre de la Défense s'est retiré juste un jour plus tard et a été remplacé par le lieutenant général Abdel Fattah Abdelrahman Burhan. Bien qu'Al-Bashir ait été renversé, le peuple soudanais continue de manifester, craignant que l'armée ne s'empare de sa révolution.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**