Forum «Ceinture et Route»: l'Iran appelle à la création d'un groupe de «gardiens de la route»

Téhéran, 25 avril, IRNA- Le responsable de l'organisation de l'inspection générale iranienne, Nasser Seraj, lors du 2ème forum sur l’initiative «la Ceinture et la Route» jeudi en Chine a évoqué ses expériences dans le domaine de la justice pénale et a appelé à la création d'un groupe de «gardiens de la route».

Selon sa proposition, le «groupe des gardiens de la route» sera composé de représentants assumant trois responsabilités principales: observer, avertir et suggérer.

Le groupe informera les États de la Route de la Soie en tant que réseau du Commonwealth des événements, des avertissements et des suggestions concernant la lutte contre la corruption et l’état de droit, a-t-il précisé.

Le groupe des gardiens de la route s'occupe des organes d'observation et de lutte contre la corruption et du médiateur des États membres, ainsi que des organes régionaux et internationaux, a-t-il ajouté.

Seraj a poursuivi en disant que le réseau ne visait pas seulement à défendre les intérêts de cette coopération, mais qu’il serait un réseau efficace pour protéger les principes juridiques contre les ambitions excessives des gouvernements unilatéraux et pour maintenir la coopération dans la lutte contre la corruption.

Du 25 au 27 avril, plus de 5 000 invités étrangers venus de 137 pays, dont 37 présidents et premiers ministres et 150 ministres, ont participé au deuxième forum «la Ceinture et la Route».


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**