30 avr. 2019 à 10:26
Code d'info: 83297234
0 Persons
La Corée du Sud préfère le pétrole iranien à celui des autres

Téhéran, 30 avril, IRNA- Les autorités de la raffinerie et des responsables de divers secteurs gouvernementaux et énergétiques de la Corée du Sud, tout en exprimant leur colère face à la décision américaine de ne plus acheter de pétrole iranien, ont insisté sur le fait que pour des raisons financières et techniques, le pétrole iranien est important pour eux et qu’il le préfère à celui d’autres pays.

L’Institut de l’Economie énergétique sud-coréen a annoncé mardi que Séoul, a été frappé à plusieurs reprises par des chocs pétroliers à cause de ces sanctions mais qu’il n'a jamais pu trouver des produits pétroliers aussi idéaux que ceux de l'Iran.

Les raffineries sud-coréennes ne sont pas intéressées par l'achat de pétrole ultra-léger d'autres pays, pas même du Qatar, en raison de son prix élevé.

Les raffineries sud-coréennes avaient réussi ces dernières années à faire tous leurs achats de pétrole ultra-léger depuis l’Iran, mais l’annulation des exemptions décidée par les Etats-Unis qui permettaient aux grands acheteurs du pétrole iranien de continuer à l’exporter, a vivement préoccupé la Corée du Sud et augmenté ses coûts.

Les statistiques montrent que Séoul a importé depuis l'Iran près de 50% du pétrole ultra-léger nécessaire à ses entreprises et ses raffineries.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**