Pékin ne suivra pas les sanctions US contre l'Iran (média chinois)

Téhéran, 6 mai, IRNA- En raison des relations étroites existant entre Pékin et Téhéran et du commerce légitime entre les deux pays, la Chine ne se conforme pas aux sanctions américaines contre l'Iran, a déclaré lundi un média chinois.

«L'Iran est un important fournisseur d'énergie et un partenaire important de l'ancienne Route de la Soie avec la Chine. Malgré les pressions américaines sur Pékin, la Chine ne peut pas respecter ses sanctions unilatérales», a écrit lundi yjc, le site d'informations chinois.

«Le problème ne concerne pas seulement la fourniture de pétrole iranien. Il existe des moyens de fournir du pétrole à la Chine, mais ce sera un argument de négociation avec les États-Unis, d'autant plus que le monde et la Chine sont désavantagés sur le plan économique, déjà à cause de la hausse des prix du pétrole », ont ajouté le média chinois.

L'agence de presse chinoise Xinhua considère, elle aussi, l'Iran comme un contributeur majeur à l'approvisionnement en énergie et en pétrole de la Chine, et la Chine est devenue le plus gros acheteur de pétrole iranien.
En 2018, l'Iran a importé 22 millions de tonnes de pétrole brut iranien, ce qui correspond à 6,3% de la demande du marché chinois.

Dans son rapport, le site chinois cite un expert du Moyen-Orient, Hua Lee Ming, ex-ambassadeur de Chine en Iran: «Il ne s'agit pas de la reddition de la Chine aux États-Unis et de la cessation des relations pétrolières et énergétiques avec l'Iran».

Il ajoute que l'Iran est un partenaire économique, politique et de sécurité majeur pour la Chine et l'un des plus grands et plus importants partisans du Plan de la nouvelle route de la soie de la Chine.



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**